écriture du vide

Il y a vraiment peu. Peu d’énergie, de contenu, d’espoir.

De petites gouttes désagréables de temps en temps.

Qui forment au fil des années…?

Il faudrait citer, ou construire, etc…

Je suis le mollusque errant dans la boue. Impossible de se relever, de vaincre la gravité écrasante de la médiocrité sans une armure, une colonne vertébrale, quelque chose.

Des os, oui… Il faudrait des os.

Advertisements